HISTOIRE

En tant que plus ancienne marque allemande de vêtements de sport encore existante, nous pouvons regarder en arrière sur une histoire chargée de traditions. De ces 115 ans d’expérience, ERIMA en tire la force nécessaire pour construire son futur. Nous sommes heureux de pouvoir vous emmener dans un voyage dans le temps à travers l’histoire d’ERIMA et vous montrer d’où viennent nos racines de marque premium, notre design incomparable, notre capacité d’innovation, notre passion pour le sport, notre authenticité et la communauté qui nous unit et comment tous ces éléments se sont imprégnés dans nos gènes au cours de ces années.

1900-1928: Le début d’une histoire sans fin

Dans l’histoire d’une entreprise, il y a beaucoup de changements et de nouveaux développements, mais chez nous se retrouve une constante qui est toujours restée présente : l’amour du sport. Il nous accompagne à chaque instant et fait partie intégrante de l’identité d’ERIMA. C’est Remignius Wehrstein qui a créé à Reutlingen l’entreprise de fabrication de vêtements de sport pour la gymnastique, l’athlétisme et l’escrime. Les bases de la marque ERIMA sont mises en place.

1928-1936: Nouveau propriétaire

La société change de propriétaire. Son nom devient „R. Wehrstein & Co. Sportfabrik Reutlingen“. Quelques années plus tard les trois propriétaires font faillite.

1936-1951: Recommencement avec Erich Mak

Erich Mak reprend l‘entreprise et lui donne le nom incroyable de „R. Wehrstein & Co., Inhaber Erich Mak, Sport- und Berufs-Bekleidung, Reutlingen“.
Après la seconde guerre mondiale, redémarrage complet. Le plus dur à cette époque était de trouver des matières premières. C’est pourquoi, les clients renvoyaient des vêtements déjà porté. Avec ces éléments ont été fabriqués des vestes et des pantalons.

1951-1954: Naissance du nom ERIMA

La société prend le nom de son propriétaire ERIch Mak et reçoit un nouveau logo. Cette nouvelle désignation permet d’établir la marque sur le marché. Ce nom est associé rapidement à des textiles sportifs de haute qualité et établit les bases de son expansion. La société décide de fabriquer également des maillots de bain pour se diversifier.

1960-1972: Jeux olympiques : or, argent et bronze pour ERIMA

Les succès sportifs ont imprégné la marque dès le début : Rome, Tokyo, Mexico et Munich – partout où le drapeau olympique a été hissé et où les sportifs combattent pour des médailles, ERIMA se retrouve aussi régulièrement sur les podiums. ERIMA est équipementier officiel des sportifs lors de ces quatre jeux olympiques.

1960-1980: ERIMA est partout

FC Bayern München, FC Schalke 04, VfB Stuttgart, 1. FC Köln, 1. FC Kaiserlautern, Eintracht Frankfurt et bien d’autres –  Dans les années 70 et 80 , ERIMA est partenaire de presque toute la ligue allemande de football. De même, de nombreux clubs de haut niveau des ligues de handball et de volleyball font aussi confiance à ERIMA.

1974: champions du monde en ERIMA

ERIMA est présent « sur le terrain » lors d’un des plus grands triomphes de l’histoire allemande du sport. L’équipe allemande de football autour de Franz Beckenbauer remporte à domicile le championnat du monde de football dans les maillots de la marque allemande. L’équipe nationale porte des maillots ERIMA depuis 1962 déjà. Cette coopération durera jusqu’aux championnats du monde de 1978.

1976: ERIMA, filiale d’ADIDAS

Ne trouvant pas de successeur, Erich Mak vend son entreprise. C’est ADIDAS qui rachète une entreprise très rentable de 600 employés. Les ailes deviennent pour la première fois le logo de la marque. Grâce à des contrats spécialement négociés, certaines équipes apparaissent une semaine sur deux sur les terrains de sport soit en maillot ERIMA soit en ADIDAS.

1980-1996: À fond dans le sport d’équipe

« La garantie de la qualité ». C’est le slogan de l’entreprise pendant les années 80. ERIMA met en place un assortiment de plus en plus large de produits de très haute qualité pour toutes sortes de disciplines sportives comme le football, la natation, l’athlétisme, la gymnastique, le handball, le tennis, le cyclisme, le bowling, le basket-ball et le running.

1993: Des temps difficiles

Cette année-là, les revenus de l’entreprise proviennent essentiellement de la production de textiles pour ADIDAS. Quelques années plus tard, le transfert de la fabrication en Asie fait presque disparaître ERIMA.

1996: nouveau départ

ADIDAS demande à Wolfram Mannherz de s’occuper du redressement de l’entreprise. « La balle rouge » devient le logo de la marque. Les ailes disparaissent momentanément, mais réapparaîtront bientôt.

1998: Un nouveau visage

Wolfram Mannherz, diplômé de gestion et commerce, rachète 49 % des parts d’ERIMA et devient PDG.

Depuis 2000: Les fédérations sportives font confiance à la qualité ERIMA

La fédération allemande de gymnastique en 2003, puis la fédération allemande de tir en 2007 deviennent partenaires officiels d’ERIMA. Les fédérations de volleyball, de canoë-kayak, de patinage de vitesse, de roller, de tennis ainsi que le comité olympique autrichien les rejoignent au cours des années suivantes.

2004: Une image moderne reposant sur la tradition

Le logo « Red Ball » est remplacé par les « ailes », bien connues, adaptés à une communication basée sur la tradition riche et fière d’une entreprise moderne. Il établit un pont vers le futur.

2005: Mannherz et l’identification au slogan « Ensemble pour gagner »

Le PDG Wolfram Mannherz achète le reste des parts à ADIDAS et devient, à partir du 1er janvier 2005, propriétaire à 100 % d’ERIMA GmbH. Le slogan « Ensemble pour Gagner », qu’il vit lui-même depuis toujours, fait de plus en plus partie intégrante de la culture d’entreprise et établit l’identité d’ERIMA : multi-teamsport.

DEPUIS 2008: ERIMA revient sur la scène sportive

ERIMA revient sur la scène sportive dans le football avec son engagement auprès du TSG 1860 München, puis, quatre ans plus tard, avec le 1.FC Köln. Puis ensuite Le Dynamo Dresden et L’Eintracht Braunschweig.
Le champ d’action sponsoring d’ERIMA s’accroît aussi dans le handball avec le SG Flensburg-Handewitt, les Rhein-Neckar Löwen et le TBV Lemgo (dès 2008), mais aussi l’équipe femmes du SG BBM Bietigheim.
Enfin, dans le volleyball, ERIMA prend sous contrat le Berlin Recycling Volleys, le VfB Friedrichshafen et les dames du MTV Stuttgart.
Dès le départ, les joueurs sont impliqués dans le développement des produits ERIMA afin de prendre en compte leur expérience irremplaçable du terrain.

2014: Toujours plus d’innovations

Un des piliers de l’identité d’ERIMA est l’innovation. L’ERIMA HYBRID TRAINING, nouveauté mondiale, est le premier ballon dans la fabrication duquel ont été combiné des techniques de collage et de couture. Ce ballon novateur ressort du lot grâce à une peau extérieure en PU, des coutures spécialement protégées et la technologie « Soft Touch », donnant des caractéristiques de jeux inégalées.

2016: Or, argent et bronze à Rio

Les athlètes en ERIMA ont fait fureur aux jeux olympiques de Rio. Que ce soit en canoë, gymnastique, au tir ou en pentathlon moderne, tous se sont battu pour des médailles et en ont ramené 14, ce qui place ERIMA en tête du tableau allemand des médailles des équipementiers.

2017: Des liens étroits

Dans la gymnastique, Fabian Hambüchen est ambassadeur ERIMA jusqu’en 2017. Il fait partie, aux côtés d’Elisabeth Seitz, Sophie Scheder,  Lukas Dauser et du jeune talent Tabea Alt, de la nouvelle équipe de gymnastique ERIMA.

2018/2019: La nouvelle pièce maîtresse d’ERIMA

Les préparatifs pour l’ouverture du nouveau centre logistique vont bon train.
Bientôt, ce ne sont pas moins de 55000 articles, adaptés aux besoins individuels de chaque sportif, qui pourront être expédiés chaque jour du nouveau bâtiment « Home of Teamsport » situé à Kirchentellinsfurt.